Notre histoire

Le constat de départ

SENEGAL: Danone & Laiterie du Berger

En 2005, Bagoré Bathily part du constat que près de 90% du lait consommé au Sénégal est importé sous forme de poudre alors que près de 4 millions de personnes, principalement des Peuls, vivent traditionnellement de l’élevage et pourraient produire du lait. Il a alors l’idée de créer une entreprise qui propose des produits à base de lait collecté localement et permette d’améliorer les conditions de vie des éleveurs.

L’usine de la Laiterie du Berger est prête en 2006, et la production démarre réellement en 2007. La Laiterie du Berger contribue à développer une filière laitière locale en se fournissant auprès d’éleveurs locaux et en leur facilitant l’accès à différents services (fourniture d’aliment de bétail, crédit…).

Bien s’entourer pour se lancer

Dès ses débuts, la Laiterie du Berger mise sur des jeunes talents, et notamment ceux de Richard Toll. Ces jeunes apportent énormément à l’entreprise, à l’image de Badara Mbengue, qui nous a quitté trop tôt, et dont le site de production de Richard Toll porte son nom en son hommage.

L’aventure démarre dans un premier temps grâce au soutien financier de la famille de Bagoré Bathily et d’Investisseurs & Partenaires pour le Développement, une société d’investissement privée qui a pour mission de financer et accompagner les PME en Afrique. La Laiterie du Berger s’entoure ensuite en 2008 de danone.communities, un fonds d’investissement socialement responsable. La Laiterie du Berger bénéficie d’un appui en compétences du groupe Danone, qui débouche notamment sur la création de la marque « Dolima » (qui signifie « donne m’en plus » en wolof) en 2009. La Laiterie du Berger bénéficie ensuite de l’implication comme actionnaire de la Fondation Grameen Crédit Agricole et de PhiTrust Partenaires.

I&P logo  danone.communities transparent  Fondation-Grameen-Credit-Agricole  PhiTrust Partenaires

Un double projet, économique et social

La Laiterie du Berger emploie à présent plus de 100 employés sur ses sites de Richard-Toll et Dakar.

En 5 ans, de 2007 à 2012, les ventes sont multipliées par 5. Le yaourt Dolima et la crème fraîche sont distribués dans plus de 8 000 points de vente dans la capitale Dakar et les régions.

La collecte de lait, pilier de l’impact social de La Laiterie du Berger, a largement progressé et bénéficie à environ 800 familles d’éleveurs. Ces éleveurs trouvent un débouché quotidien pour leur lait et une source régulière de revenu monétaire leur permettant d’acheter nourriture et médicaments pour les animaux ou de faire face aux imprévus.

SONY DSC

De nouveaux défis

La productivité des vaches au Sénégal (0,7 litre par jour) reste à développer : les équipes de la Laiterie du Berger assistent les éleveurs pour les soins aux bêtes et l’apport d’aliment pour bétail durant la période de « soudure », ce moment où l’herbe vient à manquer en attendant la saison des pluies et qui contraint les éleveurs à la transhumance.

SONY DSC

Une reconnaissance croissante

Par son caractère à la fois entrepreneurial et innovant au plan de la recherche d’impact social durable, La Laiterie du Berger devient un « phare » pour l’entrepreneuriat en Afrique. Elle a d’ailleurs reçu en octobre 2012 le prix « Africa Award for Entrepreneurship« .

_NK_3841

Publicités